Des tragédies évitables

Feb 4, 2009 | Articles

Marc Pigeon
Le Journal de Montréal
04-02-2009 | 05h25

Trois ans après la mort tragique de sa fille Jessica sous les roues d’un camion de déneigement, Jeannette Holman-Price n’en revient pas que de telles tragédies aient toujours lieu à Montréal.

Les deux drames survenus hier ont la même trame de fond que l’accident qui a tué Jessica, en décembre 2005, à Westmount : un camion qui tourne sur un feu vert, alors que les piétons ont priorité, et le conducteur qui ne les voit pas avant l’accident.

Jessica a été écrasée par les roues d’un mastodonte après avoir sauvé son jeune frère de 10 ans en le poussant. Ce dernier a survécu malgré de graves blessures à la tête.

La mère de Jessica était en communication téléphonique avec un ami de Montréal, hier, lorsqu’elle a appris la nouvelle.

«C’est dégoûtant», commente-t-elle, sous le choc.

Combat

Après la mort de sa fille, Mme Holman-Price s’est lancée tête baissée dans une campagne pancanadienne, la Campagne de Jessica, pour faire bouger les choses :

  • faire en sorte que les camions soient munis d’une protection latérale de sécurité entre les roues avant et arrière;
  • forcer les villes à modifier les feux de circulation afin que lorsque le feu tourne au vert pour les piétons, tous les autres soient rouges;
  • modifier la loi de l’assurance-automobile qui rend impossibles les poursuites judiciaires contre des chauffeurs responsables de tragédies.

«J’ai envoyé des milliers et des milliers de lettres aux politiciens du Québec et du Canada, mais je n’ai jamais reçu de réponse. Pas une seule!», s’indigne Mme Holma-Price.

Elle se dit convaincue que de telles mesures pourraient faire diminuer le taux de mortalité sur les routes de 25 %.

En Europe, tous les camions sont manufacturés avec des glissières de sécurité. Toutefois, ceux fabriqués pour l’Amérique du Nord n’en sont pas équipés.

Mme Holman-Price fait de ce combat son travail à temps presque complet. Le reste de son temps, elle le passe à l’hôpital avec son fils Peter-Luc, dont l’état nécessite entre quatre et huit heures de traitements par semaine pour les dommages qu’il a subis au cerveau.

Hier, lorsqu’il a appris le décès de trois piétons à Montréal, le garçon s’est enfermé dans sa chambre et n’en est pas ressorti.

Par ailleurs, Mme Holman-Price s’est réjouie de l’adoption cette semaine, par la Ville de Westmount, d’une résolution appuyant le combat de la Campagne de Jessica.

DES RECOMMANDATIONS PERTINENTES

Le coroner Jean-Noël Goupil s’est penché sur la mort de Jessica Holman-Price et d’une autre victime, Giuseppe Bruzzese, tous deux happés mortellement par des camions de déneigement, en décembre 2005.

Constatation:

Les conducteurs des camions ont déclaré ne pas avoir aperçu les piétons. Pour le coroner, il existe un problème majeur de visibilité.

Recommandations:

Que la Société de l’assurance automobile du Québec vérifie les champs de vision de ces camions de déneigement et apporte les correctifs nécessaires, s’il y a lieu.

Source: Canoe.ca

Coverage Categories

Get Involved

You can become involved in The Jessica Campaign by sending a letter to the governments of Canada and Quebec advising them that you won't tolerate this any longer, you want change. SEND A LETTER

Campaign Support

Campaign Support

Thank you for supporting The Jessica Campaign. Please submit your address details or directly mail your personalised letter to The Canadian Prime Minister. Every letter takes us one step closer to making our roads safer.